Miao de la tête aux pieds

Michaël Guerra, Julie Menuge, Billie Mertens et Cécile Le Talec et pièces traditionnelles Miao

Du vendredi 16 octobre 2009 au dimanche 14 février 2010

Dans le cadre d’Europalia 2009 Chine, la galerie « Les Drapiers » et la ville de Liège présentent un projet de grande envergure consacré au peuple miao. Le public pourra découvrir la richesse de leur culture et particulièrement de leur art textile en une double exposition : d’une part au Grand Curtius, nouveau  pôle muséal de la ville, et d’autre part aux Drapiers, plate-forme d’art contemporain. Ce projet confrontera également le travail de créateurs contemporains à la culture miao.

L’un des peuples les plus anciens parmi la cinquantaine de minorités ethniques reconnues en Chine, les Miao peuplent les régions montagneuses et arides du sud-ouest du pays. Peuple sans écriture, ils expriment leur histoire à travers une riche culture orale et les motifs de leurs vêtements. Dotés d’un ancestral et exceptionnel savoir-faire dans les domaines de la broderie, du tissage, de la teinture, du travail du métal, ils sont les héritiers d’une fascinante culture de la parure. Miao de la tête aux pieds sera une opportunité unique de découvrir vêtements, coiffes, chaussants et bijoux en argent d’une exubérance méconnue.

Dans le cadre intime des Drapiers, depuis le 16 octobre, c’est l’installation de Julie Menuge, Alimentation générale de fantasmes folkloriques qui accueille les visiteurs. Créatrice textile, Julie Menuge intègre les textiles « ethniques » dans un travail de broderie contemporaine qui mixe les origines, métisse les cultures… Elle présente une gamme d’accessoires et emballages détournés qui parlent avec poésie et humour de la globalité de notre monde actuel. On pourra aussi y découvrir des chaussants et des coiffes miao, comme un prélude à l’exposition du Grand Curtius.

Exubérance et abstraction, sera présentée dès le 7 novembre au Grand Curtius, récemment rénové. A travers 1000 m2 de salles, les visiteurs pourront admirer graphisme et couleur des vêtements miao, mais découvriront aussi leurs secrets de fabrication.  Si l’exposition permet de se plonger en profondeur dans des collections belges et hollandaises de textiles miao, on pourra aussi y découvrir le travail de quatre créateurs actuels : Michaël Guerra, Julie Menuge, Billie Mertens et Cécile Le Talec. Chacun de ces artistes propose une oeuvre plastique qui entre en résonance avec la culture miao. Cécile Le Talec, a créé une installation sonore et visuelle inspirée par le langage sifflé employé par les Miao pour communiquer à travers le relief des montagnes de la Chine du sud-ouest, Michaël Guerra , proche de la haute couture, présente une silhouette constituée d’extraordinaires perlages, Julie Menuge joue avec l’identité des motifs dans le textile et Billie Mertens questionne, avec un regard de styliste, le statut textile de la toile de peintre.

Loin de l’aspect folklorique ou d’un regard occidental sur l’exotique, ce projet ouvre les portes d’un univers riche malgré une économie de moyens. Avec Miao de la tête aux pieds, c’est une facette insoupçonnée de la culture chinoise qui s’offre au public d’europalia.

EN IMAGES

Actuellement aux drapiers

Textilités

Commissaire : Denise Biernaux

Du dimanche 9 mai au dimanche 1 août 2021 BeCraft - Anciens Abattoirs de Mons
Du mardi au dimanche de 12h à 18h
Pour la première fois sur le site des Anciens Abattoirs de Mons, une exposition d’envergure entièrement consacrée à la création textile belge Il aura fallu des siècles pour que l’homme mette au point et développe la technique de tissage et de maille. Le textile, pas à pas, a suivi l’évolution... Toutes les infos