Djoker

Du jeudi 4 octobre au samedi 22 décembre 2012
Ouvert de 14h à 17h du jeudi au dimanche

Glands, grelots, coeurs, feuilles, Epées, bâtons, coupes, deniers, Coeurs, piques, trèfles, carreaux 

Venez jouer aux cartes à la galerie Les Drapiers !

A l’occasion de Reciprocity, les Drapiers présentent D’JOKER: une exposition construite autour du jeu de cartes.

Le jeu de cartes rassemble des publics divers, au-delà des frontières culturelles, sociales et générationnelles. Il est également sujet à recherches graphiques et artistiques riches. En cela, le jeu de cartes, autant dans l’objet que dans sa pratique, ramène l’art et le design à une dimension quotidienne et ludique.

Dans l’idée d’exploiter ces deux caractéristiques de façon simultanée et interactive, le projet à la galerie se construit d’abord par la commande et l’édition de trois jeux de cartes complets dessinés par Patrick Corillon, Benjamin Monti et Léon Wuidar.

La galerie, constituée de plusieurs petites salles au caractère intime, entend bien permettre au visiteur de s’installer dans l’espace des Drapiers et de faire ainsi l’expérience du jeu. Par l’organisation de plages de jeux et de différents évènements (ateliers, magie,..), la galerie invite les plus jeunes comme les plus âgés à visiter une exposition et à participer avec nous à la création de cet évènement. L’agenda est à consulter sur le site.

Par leurs productions, d’autres créateurs invités construisent l’ambiance de chaque table de jeux et associent ainsi le thème de la galerie à celui de la biennale : Billie Mertens, Coralie Miessen , Patrick Reuvis.

Objet voyageur, le jeu de cartes est pour nous l’occasion de diffuser, au delà de Reciprocity et vers des destinations imprévisibles, les créations d’artistes tout en remplissant sa fonction de générateur de liens.

Dans le cadre de la biennale du design de Liège – Reciprocity

En images

Bientôt aux drapiers

Impossibles réparations

Tatiana Bohm

Du samedi 8 octobre au samedi 19 novembre 2022
Ouvert du jeudi au samedi de 14h à 18h
Par un biais métaphorique, 3 installations participatives mettent en scène l’extraction des ressources de matières premières. Les matériaux utilisés sont sujet, medium, et support aux mécanismes actionnés par les visiteurs qui rejouent le pillage, puis tentent la réparation des dégâts causés pour ensuite s’essayer à reconstruire ensemble autrement. Vernissage le... Toutes les infos